Voyages

Article écrit par Emma.

Nous t’avons raconté comment nous en sommes arrivés à la décision de partir. Nous t’avons montré notre parcours. Nous t’avons expliqué ce qui nous animait. Ici, nous devons te dévoiler comment nous allons voyager !

Une aventure

Si tu penses voir des photos d’hôtels de luxe et all-inclusive, passe ton chemin ! Tu t’es trompé de site. Nous allons partir « à la dure » ! Enfin… pas trop dur quand même, je ne suis pas sûre de pouvoir le supporter. Il est vrai que la notion de « confort » est très subjective. Rien qu’entre Pierre et moi, il y a une grosse différence. Il me faut à minima un endroit où dormir calmement et une nourriture saine en quantité suffisante pour me sentir « bien » ; alors que Pierre pourrait vivre dans une cave qu’il s’en moquerait (un vrai bonhomme) ! Il faudra donc faire des compromis, et vivre avec les contraintes économiques et climatiques du pays.

C’est ainsi que nous partons en mode « backpack » . Qu’est-ce que ça veut dire ? Déjà, cela signifie que toutes nos affaires sont dans nos « sac à dos » , que nous portons seuls. On parle là d’une dizaine de kilos, et donc d’un nombre de choses limitées. Nous en sommes réduits au strict minimum. Ensuite, cela veut aussi dire que nous essayons de vivre avec les populations locales. On ne change pas de culture du jour au lendemain, mais on fait l’effort de s’adapter aux modes de vie du pays, et donc à la cuisine et aux coutumes locales. Nous voulons vraiment comprendre comment les gens vivent réellement dans chaque pays, se faire notre propre idée et non pas gober la version donnée aux touristes. Ce n’est pas toujours facile, d’autant plus que Pierre et moi sommes du type « discret » , mais cela rend l’expérience plus authentique et surtout beaucoup plus enrichissante !

« Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer. » Alexandra David Neel

Un projet solidaire

Nous partons pour apprendre des autres. Nous partons pour dénicher d’autres mondes, d’autres vies, d’autres manières de faire. Nous partons pour apprendre. Nous partons pour faire un brassage de tout ce que nous découvrirons et n’en garder que le meilleur. Finalement, ce voyage va nous apporter énormément, sur tous les plans. Et, afin que cet échange de connaissance ne soit pas qu’unilatéral, nous voulons donner en retour.

« Vous donnez peu lorsque vous ne donnez que de vos biens. C’est en donnant de vous-mêmes que vous donnez véritablement. » Khalil Gibran

Le bénévolat fait partie de notre quotidien depuis plusieurs années déjà, il nous semble naturel de se porter volontaire dès que l’occasion se présente. Dès le départ, dans notre esprit, ce voyage n’était pas des vacances, mais bien un échange. Nous voulons nous rendre utiles.

Nous verrons comment cet engagement se concrétisera au fil du temps. Pour le moment, nous nous rapprochons d’organismes de mise en relations de volontaires avec des hôtes :

Ce genre de plateforme permets à des associations, particuliers, professionnels, etc. de proposer à des bénévoles de travailler quelques heures par jour contre le gîte et le couvert. Aucun échange d’argent, ce ne sont que des services : enseignement de sa langue natale à des enfants, classique travail à la ferme, accueil des clients dans des auberges de jeunesse, nettoyage de chambres d’hôtes…
Il se peut aussi que nous nous passions de ces sites internet, et que nous nous laissions aller au fil des rencontres et des opportunités. Nous espérons croiser la route d’associations engagées pour l’environnement ou l’égalité afin de témoigner de leurs manières de fonctionner. Actuellement, nous manquons de pistes et de contacts. Nous serons tout de même épaulés par le CCFD – Terre solidaire de Strasbourg qui nous mettra en relation avec certaines associations locales. Notre projet est de réaliser des minis reportages/interviews sur leurs actions et fonctionnement.
Notre plus grand souhait est d’inspirer la personne qui lit nos articles (toi, toi ou toi !) et qu’elle se sente d’avoir les moyens d’agir autour d’elle. Je t’invite d’ailleurs à lire le premier article de notre saga sur l’alimentation, premier maillon de la chaîne du changement.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s